Mémoire sur le projet de loi 144 : ouvrir l'accès à l'école pour accroître la réussite

 Comme l’a déclaré sa présidente, Hélène Bourdages : « La question de donner accès aux enfants migrants sans papier à la gratuité scolaire est très bien accueillie par les directions d’établissement. Elles tiennent cependant à ce que le ministère soit au rendez-vous pour simplifier les procédures administratives et garantir que l’argent relié à ces élèves arrivent dans les écoles en même temps qu’eux. Car s’il est essentiel de les inscrire dans un processus de scolarisation, il est tout aussi important de disposer des ressources pour bien le faire. »

Pièces jointes